Demain, je franchis la frontière, Agnès Dumont


Demain, je franchis la frontière, dit la dernière nouvelle de ce recueil. Pourtant, la plupart des personnages n’attendent pas le lendemain pour franchir les frontières, qu’elles soient territoriales ou, le plus souvent, psychologiques et sociales. Certains quittent une vie insatisfaisante, d’autres dépassent les bornes de la bienséance mondaine ou cèdent au charme des superstitions en allant au delà de la simple lecture de leur horoscope. Aucun de ces personnages n’aurait imaginé auparavant un seul instant en arriver là, à ce point de non-retour. Une autre partie des personnages y est également confrontée, mais remet ce projet au lendemain, voire s’arrête juste avant la frontière, bloqué par la dignité ou les tabous sociétaux.

Ces récits du quotidien, parfois teintés d’une atmosphère d’inquiétude par l’état de désespoir où sont parvenus ses protagonistes, m’ont paru être narrés avec détachement de la part du narrateur, sans doute déjà au delà de ces évènements, de l’autre côté de la frontière ou revenu dans sa zone de confort. Cela rend la chute des textes plus inattendue tout en la minimisant : cela semble sans importance pour eux, malgré la charge explosive que cette révélation recèle. J’ai beaucoup apprécié cette forme de modestie et de recul de la part de l’auteure et/ou du narrateur, alliée à un style fluide et oralisé sans excès.

[Agnès Dumont, Demain, je franchis la frontière, Louvain-la-Neuve, éd. Quadrature, 2008]

* Mois de la nouvelle *
* Littérature francophone d'ailleurs : Belgique *
* Jacques a dit : je *

De la même auteure :
Dans la même édition :

17 commentaires:

  1. Cela fait trop longtemps que je n'ai pas lu de nouvelles : il va me falloir remédier à ce manque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celles-ci seraient parfaites pour revenir à ce genre (et je compte bien t'y encourager avec mon prochain challenge ;))

      Supprimer
  2. Et dire que je n'ai pas encore ouvert ce que j'ai acheté à la Foire du livre chez Quadrature !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que tu avais acheté chez eux ? Ils avaient été victimes de mes autres achats à Bruxelles, je me rattraperai à Mons pour renflouer mes réserves.

      Supprimer
    2. @Anne : ah ben voilà ! C'est bien la peine d'essayer de me "vendre" Anthony Doerr quand on n'a même pas lu ses Quadrature ;p Même curiosité que Mina...

      Supprimer
    3. (Je déteins sur toi, c'est ça, Flo ? :p)

      Supprimer
    4. En termes de curiosité, on dirait bien que oui :D Je n'arrête pas de poser des questions en ce moment !
      (je reprends le fil puisque j'étais supposée commenter ton billet. En fait, il me semble que je l'ai fait... Je me souviens avoir écrit quelque chose avant d'avoir été interrompue mais je ne vois rien donc j'ai encore dû faire une connerie...)

      Supprimer
  3. Franchir la frontière... tout un programme! Il faut parfois avoir le cran de le faire, pour ne pas avoir de regrets :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou au contraire savoir s'arrêter avant de dépasser le point de non-retour, comme d'autres l'ont fait. :)

      Supprimer
  4. Alors le commentaire que j'ai cru déposer et qui s'est évanoui...

    Déjà, je suis soulagée à la lecture de ton billet.
    Ensuite, tu m'as encore plus donné envie de me jeter sur le carton où sont stockés mes Quadrature (pour le coup, j'ai eu la bonne idée de tous les ranger ensemble) pour en ressortir ce recueil lu en 2009. Tu as su retransmettre tout ce qui m'a fait aimer ce recueil.
    Enfin, je te rejoins dans ta réponse au commentaire ci-dessus. Je pense en particulier à une nouvelle où a eu lieu un accident (peux pas en dire plus pour ne pas spoiler mais, sauf défaillance de ma mémoire, tu devrais situer le texte en question).

    Bon, j'espère ne pas renouveler ma bêtise de tout à l'heure et que ce commentaire ô combien fondamental te parviendra :)

    Ravie que tu aies lu ce recueil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si tu as fait une connerie, mais le premier commentaire s'était perdu (rien dans mes spams). Je suis soulagée en retour à la lecture de ton commentaire (tout à fait fondamental pour cette raison) ;) Je me souvenais que tu l'avais beaucoup apprécié et je te remercie encore de me l'avoir fait découvrir.
      Je ne pensais pas au même texte que toi en répondant à Laeti, par contre ; je me souvenais en particulier de l'histoire de superstition (idem, je n'en dis pas plus, tu situeras sûrement à la relecture si tu ne t'en souviens pas déjà)
      Il me faut les suivants maintenant !

      Supprimer
    2. Oh si, compte sur moi pour les bêtises : championne du monde ! :S
      Mais bon, j'ai écrit quelque chose de fondamental aujourd'hui : je ne me serai pas levée pour rien ;) Si je pouvais renouveler cet exploit genre tous les jours, ce serait parfait...

      Aucun souvenir de l'histoire de superstition (tu veux vraiment que je finisse par attraper un couteau électrique pour dépecer fissa un pauvre carton ? ;p)

      Je comprends pour l'envie de lire autre chose. Pense que j'ai dû patienter plusieurs années avant la parution du second recueil, puis du troisième (cela dit, j'ai toujours plus de crainte qu'après un premier livre un auteur ne récidive pas - quand j'ai aimé évidemment - que lorsqu'il a déjà publié autre chose). Le dernier est très différent de celui-ci, ne serait-ce que par l'absence de thème évident, mais il est excellent (le second m'avait un peu déçue).
      Vivement ton prochain challenge ;D

      Supprimer
    3. Mais oui, je t'aurai à l'usure, tu ressortiras tes Quadrature, au moins à partir du mois prochain pour le challenge. :p Je retiens pour le second (sachant que nous sommes globalement d'accord dans ce genre-là) et garde surtout en tête le troisième.

      Supprimer
  5. un livre qui semble très intéressant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est et vaut la peine d'être découvert.

      Supprimer
  6. Une jolie découverte alors?
    Merci pour ta participation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Jolie" n'est pas le terme que j'utiliserais, mais plutôt une "excellente" découverte ;)

      Supprimer