Histoire et faux-semblants, Didier Daeninckx



Après le Petit éloge des faits divers, je retrouve à nouveau Didier Daeninckx avec un recueil de nouvelles, dont les sujets auraient pu être eux aussi inspirés par des faits divers : des meurtres, élucidés ou non, des accidents routiers, des arrestations, etc. Chacun des textes se déroule au XXe siècle, à une époque plus ou moins marquée : Mères glorieuses, mères angoissées… se déroule par exemple en 1941, tandis que Un petit air mutin a pour cadre l’après-première Guerre mondiale. Ces contextes historiques sont très bien dépeints par l’auteur, qui parvient à poser l’ambiance de ses récits en quelques mots rapides. J’ai particulièrement apprécié cet art dans Matin de canicule, où l’air alourdi par l’imminence d’un orage est très bien décrit et annonce la tension qui suivra le personnage tout au long de la nouvelle. 

Bien davantage encore que ces thèmes historiques et propres à figurer dans les journaux, le thème qui unit les quatre nouvelles de ce recueil est celui des faux-semblants et des illusions : nul n’y est celui qu’il semble être au premier abord. Cela se traduit par des chutes, parfois « anticipée » dans Sandrina Spice ou à répétition dans les deux parties de Mères glorieuses, mères angoissées… Le procédé est utilisé à bon escient, de façon à surprendre le lecteur, sans le lasser et sans tomber dans des clichés trop faciles (ou, lorsque ça peut sembler être le cas, dans Matin de canicule, c’est réalisé sans lourdeur et sans vouloir créer un effet de surprise à tout prix). 

[Didier Daeninckx, Histoire et faux-semblants, Paris, Gallimard, coll. Folio, 2010.] 

* Jacques a dit : doubles initiales *
* Cercle de lecture : les nouvelles *

2 commentaires:

  1. Un auteur à découvrir pour moi mais pas avec des nouvelles je pense :)
    Ta chronique donne envie en tout cas ;)
    gros bisous et belle journée ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, ses romans ne me tentent pas vraiment ; c'est un assez bon nouvelliste, et un titre annonçant des illusions et des nouvelles à chute ne pouvait que m'attirer en revanche. Je suis contente d'avoir su te donner envie de découvrir l'auteur, à défaut de ces textes-ci.
      Bisous, et belle journée à toi aussi. :)

      Supprimer