Histoires d'en lire, Michael Handelzalts



Histoires d’en lire est un recueil de petits articles ouvrant initialement le supplément « Livres » du journal Ha’Aretz et publiés entre 1993 et 1997. Ces éditos ont donc tout logiquement pour sujet les livres, que ce soit de manière générale en tant qu’objets ou certaines œuvres en particulier à partir desquelles le rédacteur développe quelques réflexions et évoque des souvenirs plus personnels. Il est également question de tout ce qui entoure l’objet livre : la lecture, les lecteurs, les éditeurs, les auteurs, notamment. D’autres thèmes moins attendus sont également abordés, comme… la virgule. J’ai été personnellement ravie de cet article, qui rappelle/apprend certaines choses souvent ignorées à propos des éditeurs et de leur rôle, avec humour. Faisant moi-même partie des comma chasers les plus acharnées (« chasseurs de virgule », nom donné aux correcteurs dans le jargon journalistique américain), je ne pouvais qu’en sourire et approuver. Les autres sujets commentés sont heureusement diversifiés et parleront davantage à l’ensemble des lecteurs : il est par exemple question de la pile au pied du lit et de son savant agencement de livres, du prêt de ceux-ci, de leur place dans la bibliothèque, de la difficile séparation parfois rendue nécessaire par l’étalement exponentiel (tout le monde ne peut pas se payer six résidences en plus pour stocker ses bibliothèques…), des façons (physiques et intellectuelles) de les lire, etc. Sans être toujours d’accord avec l’auteur, j’ai beaucoup apprécié sa façon très ouverte d’exposer ses idées et ses conceptions de la littérature et du livre. Son discours oscille souvent entre généralisations et personnalisations, ce qui donne la sensation de lire un témoignage tourné vers le lecteur (tandis que j’avais au contraire ressenti Bouquiner d’Annie François comme très clos sur lui-même et fermé à autrui). Je recommande donc sans hésitation ces chroniques à la fois intéressantes et plaisantes, même drôles parfois. 



[Michael Handelzalts, Histoires d’en lire, trad. de l’hébreu par Katherine Werchowski, Paris, Gallimard, coll. Arcades, 2001.]

16 commentaires:

  1. Voilà un livre complètement dans ce que j'aime (le Bouquiner, j'avais aimé aussi, tu sais, mais mon souvenir est lointain)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il te plaira alors, malgré nos avis divergents sur Bouquiner : malgré un ton plus distancié qui m'a mieux convenu, l'auteur est passionné par son sujet (et s'y connaît, sans en rester à lui).

      Supprimer
  2. Je suis très contente que ce livre t'ait plu. De mon côté, j'avais estimé que l'auteur généralisait trop ses propres opinions et que les sujets traités n'étaient pas révolutionnaires. Cependant, j'avais aimé le ton, le style. Bref, un bon souvenir de lecture mais pas un enthousiasme aussi marqué que le tien.

    (je note le lien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de m'avoir permis de le découvrir ! Je ne le place pas du tout au même niveau qu'Une bibliothèque idéale et reconnais qu'il n'y a rien de très révolutionnaire, mais c'était plaisant dans l'ensemble.

      Merci d'avoir noté, je comptais te l'envoyer demain. ;)

      Supprimer
  3. C'est une sorte d'essai sur l'édition, non ? Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une série de micro-essais sur la lecture plutôt que sur l'édition, d'après moi : il y a quelques passages pour expliquer la relation auteur-éditeur, mais ils sont vraiment minoritaires, et le propos est davantage centré sur certaines œuvres appréciées par Handelzalts et sur des comportements de lecteur.
      Bises.

      Supprimer
  4. J'adore ce genre de livre, je vais tenter de me le trouver.
    Merci pour cette belle participation au challenge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les apprécie beaucoup aussi. Merci pour ton commentaire.

      Supprimer
  5. Un livre sur les livres... ça ne peut être que tentant ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. J'aime les livres sur les livres. Je trouve qu'aborder la lecture en général du point de vue d'un lecteur qui aime les livres est toujours quelque chose de réjouissant! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les aime aussi, même si je deviens de plus en plus difficile par la comparaison avec d'autres.

      Supprimer
  7. Très tentant ! Je lis assez peu d'essais sur le livre et la lecture, mais il faut un début à tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-ci pourrait l'être alors... ;) Dans le cadre de mes études et de mes "ambitions", c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup. Je compte d'ailleurs proposer plus d'articles sur ce sujet à l'avenir, j'en ai retrouvé quelques-uns dans ma PAL.

      Supprimer
  8. Je ne sais pas si je m'y serais arrêtée mais tu en parles si bien que ça donne envie !

    RépondreSupprimer