Badinage et libertinage - Challenge

Le libertinage est un courant culturel et littéraire souvent mal connu, associé à un petit nombre d’idées (érotisme, pornographie, liberté totale des mœurs, débauche, etc.) en partie exactes, mais réductrices. Lorsqu’on s’y intéresse de plus près, on se rend compte qu’il couvre une réalité bien plus large et complexe que cela.

En effet, de façon synthétique, on distingue généralement deux acceptations pour ce terme de « libertinage » et deux types de « libertins » :
  • les libres penseurs ou libertins d’esprit, c’est-à-dire des hommes remettant en cause les dogmes, notamment religieux,
  • les libertins de mœurs, c’est-à-dire ceux dont on se souvient aujourd’hui.
Ces deux libertins cohabitent dès le 17e siècle (et même auparavant, avec les humanistes entre autres) jusqu’au 18e siècle où, en parallèle du mouvement des Lumières et de l’anticléricalisme ambiant, le second type de libertinage devient un mode de vie caractérisé par le goût de la séduction et par une mise en scène codifiée de l’amour. C’est cet aspect qui se retrouve dans les romans libertins qui se développent à cette époque, sous l’impulsion de Crébillon fils et de ses égarements du cœur et de l’esprit, puis s’essoufflent avec les auteurs de la fin du siècle, comme Nerciat ou le Marquis de Sade.

Cette production littéraire, contrairement aux idées reçues, n’est pas uniquement pornographique : elle va des textes les plus « gazés » (qui jouent davantage sur les sous-entendus, telles les gazes qui laissent entrevoir sans révéler totalement) aux plus crus. Elle présente un libertinage multiple, variant en fonction des auteurs ainsi que de la période : du jeu social de Crébillon aux excès du divin Marquis, il y a une multitude de variations à découvrir.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille l’article du Larousse sur lequel je me suis appuyée pour synthétiser ces très maigres informations : il est très clair, concis et mentionne plusieurs auteurs et œuvres libertines.

Si je vous ai parlé de cette littérature qui me passionne, c’est pour vous inviter à la découvrir et pour introduire mon nouveau challenge intitulé Badinage et libertinage.


Pour ce retour dans le passé des libertins qui durera un an et deux mois (jusqu'au 30/08/2013 donc), je vous propose trois niveaux de lecture :
  • Les novices : au moins deux œuvres* (de deux auteurs différents) lues
  • Les petits-maîtres : au moins quatre œuvres* (de deux auteurs différents) lues
  • Les roués : au moins six œuvres* (de trois auteurs différents) lues
A côté de ces lectures romanesques, je souhaite également vous inviter à vous renseigner sur ce courant littéraire et sa perception actuelle, en devenant :
  • des instituteurs immoraux en lisant des essais et des livres sur le libertinage en général ou en tant qu'inspiration littéraire, sur un auteur dit libertin ou sur une œuvre libertine, ou encore en visitant les châteaux de certains libertins, en vous rendant à des expositions, etc.,
  • et/ou des nostalgiques en lisant des textes postérieurs au 18e siècle, mais dont l'intrigue se déroule à cette époque et met en scène un libertin, dont l'arrière-plan historique illustre ce courant, etc. Vous pouvez également voir et commenter des films dans le cadre de cette catégorie : des adaptations d’œuvres libertines ou des films historiques mettant en scène cette époque ou un libertin célèbre.
Ces deux catégories ne sont que des "bonus" à côté de la première et ne sont pas du tout obligatoires, pas plus qu'un nombre de livres précis.

Les inscriptions aux différentes catégories, ainsi que les liens des billets de lecture (sur lesquels je vous demande d'apposer l'un des deux magnifiques logos réalisés à partir du tableau Les hasards heureux de l'escarpolette de Fragonard par Tête de Litote que je remercie à nouveau grandement), sont à déposer sur CE billet de présentation, tandis que toutes ces informations seront regroupées sur la page récapitulative du challenge.


*Le roman est le genre privilégié par le libertinage, mais il n'est pas le seul dans lequel ce dernier se déploie : les contes et la poésie sont également prisés par certains auteurs. J'accepte toutes ces formes littéraires dans le cadre du challenge. La limite temporelle est, quant à elle, fixée au 18e siècle (certains auteurs débordent légèrement sur le début du 19e siècle, ils sont également acceptés) Ci-dessous, sont listés une série d'auteurs et de romans libertins : cette bibliographie ne vise pas à l'exhaustivité et est purement indicative.

Bibliographie romanesque sommaire :
  • Les œuvres de Crébillon fils (j'en ai parlé dans un de mes classiques du mois en été 2011
  • Histoire de Dom Bougre, portier des Chartreux de Gervaise de Latouche (1741)
  • Les Confessions du comte de *** de Duclos (1742)
  • Thémidore de Godard d'Aucourt (1745)
  • Angola de La Morlière (1746)
  • Les bijoux indiscrets de Diderot (1748)
  • Thérèse philosophe attribué au Marquis d'Argens (1748)
  • Margot la Ravaudeuse de Fougeret de Monbron (1750)
  • Les Malheurs de l'inconstance de Dorat (1772)
  • Point de lendemain de Vivant Denon (1777)
  • Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos (1782)
  • Faublas de Louvet (1787-1790) 
  • Histoire de ma vie de Casanova (1789-1798)
  • Une partie des œuvres de Mirabeau
  • Les œuvres du Marquis de Sade
  • Les œuvres de Restif de la Bretonne

110 commentaires:

  1. j'ai hésité à relever ce challenge mais je ne suis pas très lecture classique et j'ai peur de ne pas accrocher.. Bon challenge à toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Tant pis pour cette fois alors, il vaut parfois mieux ne pas se risquer. J'espère malgré tout te donner envie de découvrir certains textes avec mes billets, on ne sait jamais. :)

      Supprimer
  2. Ca me tente bien, mais je vais viser petit et m'inscrire au niveau "les novices". J'aime bien aussi la catégorie "lectures nostalgiques". Je ferai un billet de présentation pour annoncer ma participation :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourras toujours changer de catégorie si tu es séduite. ;) Bienvenue dans ce challenge et merci de m'avoir rejointe !

      Supprimer
  3. Coquine, non pas pour le thème mais tu viens chez moi et tu ne fais même pas de pub!
    Je ne connais pas du tout mais je me laisse tenter, allez va pour Novice, on verra si je peux faire mieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une coquine distraite. ^^ Et je suis aussi ravie que tu te lances grâce à moi ! J'espère que la découverte te plaira. :)
      Merci pour ton billet de présentation, je réponds à ton mail tout de suite !

      Supprimer
  4. Et voici ma présentation: http://metaphorebookaddict.wordpress.com/2012/06/30/challenge-badinage-et-libertinage-chez-minou/

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, j'ai découvert ton blog et le challenge par hasard en traînant sur Hellocoton. Je suis très intéressée car je me suis lancée, par petits bouts, dans la relecture de mon volume chez Bouquins des Romans libertins du 18e siècle. Je souhaiterais donc m'inscrire au niveau Les roués.
    Une petite question : est-ce que les essais sur le mouvement pensée libertin (je pense notamment à ceux de Patrick Wald Lasowski) ou les bandes dessinées adaptées de romans libertins pourraient marcher? Je pose la question à tout hasard, j'ai largement de quoi faire sans!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue dans ce challenge alors. :) J'ai aussi ce volume, mais ne l'ai pas encore lu. Je t'inscris tout de suite.
      Seuls comptent les romans ou autres formes littéraires dans le compte des six livres au moins pour la catégorie "roué". Par contre, si tu lis des essais sur le mouvement de pensée libertin, tu peux me transmettre les liens qui s'inscriront dans la catégorie des "instituteurs immoraux". Pour les bandes dessinées adaptées, pareil que pour les essais, mais dans la catégorie des "nostalgiques". Ce sont deux catégories en bonus en quelque sorte : je t'y inscris aussi ?

      ps : ton blog a l'air très intéressant, j'irai y faire un tour bientôt !

      Supprimer
    2. Désolée, j'avais lu trop vite et je n'avais pas vu ces deux catégories bonus. Oui, je veux bien que tu m'y inscrives, j'ai pas mal de choses dans ma LAL qui pourraient coller, ça me motivera à en lire au moins un peu.
      Merci de ton accueil! :-)

      Supprimer
  6. Bon, comme promis, je m'inscris ! J'ai très hâte de découvrir cette période :) Bon, tu connais déjà une de mes lectures... ;) Je vais m'inscrire dans la catégorie "petits-maîtres" si tu veux bien ! J'ai remarqué un petit ouvrage de Sade qui me tente bien, et il fait moins de 150 pages...^^ Je programme mon billet pour demain, par contre je ne serai certainement pas là pour venir le partager ici (ma connexion internet n'est pas encore installée chez moi...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment ravie d'avoir su te donner envie de découvrir cette littérature passionnante ! Je t'inscris tout de suite (et aucun souci pour le billet d'inscription, il n'y a aucune obligation à en laisser un lien ici, j'irai le lire demain ;))
      Quel ouvrage de Sade as-tu repéré ? Pour l'autre lecture, je m'en souviens, oui. ^^ Je garde Candide en tête quant à moi ;)

      Supprimer
  7. Ton challenge est très très intéressant ! Je m'inscris en catégorie "novice", option "institutrice immorale" car j'ai un essai sur le libertinage dans ma bibliothèque que j'ai bien envie de relire... A bientôt alors :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et bienvenue ! Je t'inscris tout de suite. :)

      Supprimer
    2. Je m'inscris en tant que novice...
      Mais Minou, veux-tu de ma visite d'un château pour ton challenge ? C'est le château de Talleyrand, un homme fort vigoureux !!!

      Supprimer
    3. Je t'inscris tout de suite !
      Pour la visite du château, si je l'inscris en bonus dans la catégorie des "instituteurs immoraux", ça te va ? Je viens d'ajouter cette précision dans mon article. Ca ne compte pas dans le total des livres du coup, mais je noterai le lien. ;)

      Supprimer
  8. Est-ce que le Diable Boiteux va apprécier de cotoyer les libertins ??? On peut se le permettre Minou ! il n'est plus là pour rouspéter... Je colle ton logo sur mon billet et je viens te donner mon lien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon, il l'est en quelque sorte, en tant qu'héritier des Lumières, c'est pour ça que j'ai accepté. :) Je suis sure que le Diable boiteux s'entendra très bien avec le Divin Marquis et les démoniaques auteurs libertins. ^^

      Supprimer
  9. Tadadam... le lien, Le château de Valençay :
    http://thelecturesetmacarons.over-blog.com/article-le-chateau-de-valen-ay-108140058.html

    Tu lis "Miel et vin" ? C'est un livre que j'ai lu l'année dernière pour l'été, pile 1 an ! et j'avais beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note le lien et vais lire ton article tout de suite. :)

      Je lirai "Miel et vin" en LC avec Jeneen cet été, oui : elle l'avait justement repéré chez toi et m'a proposé une LC quand elle l'a vu qu'il était dans ma PAL. J'ai hâte de découvrir cette belle histoire !

      Supprimer
  10. J'ai lu récemment La traversée du livre, qui est une autobiographie de Jean-Jacques Pauvert, qui m'a tellement passionnée que, outre ma chronique sur le livre, je me suis lancée dans une série de billets sur quelques thèmes qu'il aborde. Je viens notamment d'en faire un sur son édition des oeuvres de Sade et les mésaventures que ça lui a valu.
    Je ne pense pas que ça puisse rentrer dans le challenge puisque ce n'est qu'une synthèse de quelques pages du livre mais je me suis dit que je pourrais peut-être quand-même le signaler à tout hasard.
    http://lubriotheque.wordpress.com/2012/08/01/autour-de-la-traversee-du-livre-laffaire-sade/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt tes articles, même si je ne les ai pas commentés. Celui sur Sade notamment m'a beaucoup intéressée : je le signalerai dans le premier récapitulatif, même s'il n'apparaîtra pas dans le récapitulatif général. ;)

      Supprimer
  11. Je suis tombée sur ce livre samedi à la bibliothèque après t'avoir parlé ! Du coup il marque ma première participation au challenge dans la catégorie les nostalgiques : il s'agit de Casanova et la femme sans visage d'Olivier Barde-Cabuçon
    http://shelbyleeisdaydreaming.blogspot.fr/2012/08/casanova-et-la-femme-sans-visage.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu inaugures cette catégorie! Merci pour le lien, je l'ajoute et vais lire ton billet tout de suite. ;)

      Supprimer
  12. Bonsoir,

    De passage sur le blog de Métaphore et toute sa liste de challenge, celui du libertinage a éveillé ma curiosité.

    Ayant "Les liaisons dangereuses" dans ma PAL et "Justine ou les malheurs de la vertu" de Sade depuis un certain temps, je me suis dit que c'était peut-être une occasion d'enfin les extirper de la pile où ils croupissent.

    Peut-on toujours s'inscrire où est-ce trop tard ?

    Lorsque tu parles des oeuvres du marquis, tu en comptes combien ?

    Je serais intéressée par le plus petit des challenge qui consiste en deux ouvrages. Novice me convient bien, surtout que bon nombre de romans me sont inconnus et surtout absent de mes étagères (qui croulent déjà sous le poids des livres).

    Amicalement
    Belette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir et bienvenue dans ce challenge : il n'est pas trop tard du tout, je ne pose pas de limites aux inscriptions. ;)

      Pour les œuvres du Marquis, je n'ai pas vraiment compté... J'ai pris en compte les Crimes de l'amour, bien que ce soit un peu limite tout de même. J'accepte bien sûr Justine et toutes ses versions, ainsi que La philosophie dans le boudoir, Les 120 journées de Sodome, Aline et Valcour. Ca ferait donc 8 oeuvres du Marquis, mais j'en oublie certainement. ;)

      Je t'inscris tout de suite en tant que novice, tu pourras toujours devenir une petite-maîtresse plus tard si tu prends goût à cette littérature.

      A bientôt.

      Supprimer
  13. Bonsoir et merci,

    Et bien, je m'engage à faire sortir enfin "les liaisons dangereuses" de ma PAL et "Justine ou les malheurs de la vertu" de Sade que je possède.

    Commençons Novice et montons les échelons ensuite. "Justine" ne peut déjà pas être lu dans le métro, cela risquerait de choquer les âmes bien pensantes. Il faut déjà que je prenne mon courage à deux mains pour le lire parce que je sais que c'est assez hard dans les descriptions.

    En fouinant, je viens aussi de tomber sur "Chefs d'oeuvre interdits : les amours de Casanova" (publié par le Cercle Européen du Livre).

    Dire que j'ai eu plein de chefs d'oeuvre libertins du Marquis en main, un jour, dans une bouquinerie, et que je ne les ai pas acheté parce que j'avais déjà acheté assez bien de livres...

    Je me demande s'ils les ont encore, tiens...

    En tout cas, merci pour l'inscription ! J'ai mis le logo sur mon site :
    http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/

    et ensuite, il faut cliquer sur la section "mes challenges" dans le menu (pas encore eu le temps de copier l'adresse).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le logo. ;)

      Ce sera déjà deux belles lectures ! Tu n'aimes pas choquer les âmes sensibles dans le métro? ^^ Ca m'amuse personnellement, mais ne fonctionne jamais, j'ai l'air trop innocente. Justine n'est en effet par le texte le plus épuré du Marquis.

      Supprimer
  14. Voici donc ma première participation :
    http://lubriotheque.wordpress.com/2012/09/17/les-confessions-du-comte-de/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le note tout de suite et irai le lire dès que j'aurai enfin eu le courage de rédiger le mien. ;) Merci pour ta participation !

      Supprimer
  15. Minou... héhéhé !!!... j'ai lu un livre jeunesse tout mignon qui se passe au 18ème siècle. Tu ne veux pas faire une autre rubrique : Un 18ème sans une grivoiserie ?
    J'imagine ta tête... style "Va t'adresser ailleurs !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir réussi à me faire sourire. :D C'est un challenge qui pourrait être intéressant aussi, mais non, ce ne sera pas avec moi ou pas tout de suite ^^ Je suis curieuse de savoir quel est ce livre et ce que tu en as pensé par contre !

      Supprimer
  16. Mon goût pour le XVIIIe siècle et pour les livres en général m'amène à vouloir relever ce défi-là (parmi d'autres).

    J'ai déjà consacré des billets à des ouvrages qui pourraient entrer dans le champ de ce défi "Badinage et libertinage", dans mon blog dix-huitièmiste, Chez Monsieur de C. Sans les recycler tels quels, je me permettrai, si l'hôtesse de ce défi me l'accorde, d'écrire à nouveau sur ces ouvrages dans ce cadre-ci.

    Mais j'ai bien d'autres sujets en projet, également.

    A très bientôt, donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'accepte tout à fait la réutilisation de certains sujets, tant que cela entre dans les catégories du challenge. Bienvenue dans celui-ci : ça fait plaisir de compter enfin un libertin parmi toutes les libertines inscrites ! A très bientôt.

      Supprimer
  17. Bonsoir,

    J'ai commencé la lecture des "liaisons dangereuses" et j'avoue qu'il n'est pas simple à lire !

    Dès qu'il est terminé, j'envoie ma p'tite critique. Diable qu'ils sont retors et machiavélique, Valmont et Merteuil...

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Je crois qu'à force de relire ce chef-d’œuvre et de m'émerveiller de tous les nouveaux détails que je décèle, je ne me rends plus compte de sa difficulté... Ah oui, ces personnages sont délicieusement retors !

      Bonne lecture et à bientôt.

      Supprimer
  18. Je viens de publier mon premier billet en réponse à ce défi, sur les Memoirs of a Woman of Pleasure, de John Cleland, plus connus de ce côté-ci de la Manche sous le titre Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le note tout de suite, merci ! Et le défi XVIIIe, où en est-il ?

      Supprimer
    2. Pour l'instant, je me refais la main en relevant les défis des autres, mais je compte relancer le "Défi XVIIIe" dans les semaines à venir.

      Supprimer
    3. J'ai hâte de m'y lancer, j'ai déjà plusieurs idées !

      Supprimer
  19. Deuxième billet pour ce défi "Badinage & libertinage". Cette fois-ici, je parle d'Histoire de ma vie, de Casanova.
    Même si Casanova était loin de se limiter à la facette "libertine" à laquelle beaucoup le cantonnent, je pouvais difficilement ne pas l'inviter dans le cadre de ce défi. Mon pseudo n'est-il pas un clin d’œil évident et revendiqué à ce Vénitien ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle rapidité ! Je note ce lien tout de suite.

      Supprimer
  20. Un billet sur diverses adaptations ciné et télé du roman Fanny Hill de John Cleland auquel j'avais consacré mon premier article de ce défi.

    C'est pour mon côté "instituteur immoral" du défi. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note et vais lire. ;) Par contre, je préfère ranger ces billets-là, pas tout à fait prévus, dans la catégorie des nostalgiques : je préfère garder le côté "pédagogique" de la catégorie des instituteurs immoraux et donc la réserver aux ouvrages théoriques, éventuellement aux musées.

      Supprimer
    2. Pas de souci pour l'aiguillage vers les "nostalgiques". Je me doutais bien qu'un billet sur des adaptations ciné-télé serait un peu en marge du défi, mais c'était ma façon de montrer qu'il y a des passerelles entre ces divers mondes.

      Et peut-être de faire un peu de pub (pas trop racoleuse, j'espère), pour attirer du monde vers le défi "Badinage & libertinage". ;-)

      Supprimer
    3. C'est une excellente initiative : je n'avais pas vraiment pensé aux films, en parlant peu moi-même sur mon blog, mais ça donne en effet une autre vision de cette époque tout aussi intéressante. Merci pour cette publicité ^^

      Supprimer
  21. Pour en revenir à des livres, mais "en images", un billet sur deux adaptations du roman Fanny Hill de John Cleland en bande dessinée.

    Je crois qu'avec ça, j'ai désormais fait le tour de Fanny Hill, si j'ose dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ! Ce "tour" d'une œuvre est assez intéressant, merci pour cette nouvelle participation.

      Supprimer
  22. Un billet pour dire mon regard sur le roman Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos.

    Un prochain billet parlera de ses adaptations cinématographiques par Stephen Frears avec Les liaisons dangereuses (1988) et Miloš Forman avec Valmont (1989)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien, c'est noté ! J'attends avec impatience le suivant : j'ai beaucoup aimé la première adaptation et suis curieuse de la seconde.

      Supprimer
  23. Revoici le nostalgique, avec un billet qui commence à parler des adaptations cinématographiques des Liaisons dangereuses dont je parlais ci-dessus.

    Finalement, comme je suis bavard de la plume, il y aura 3 billets sur le sujet :
    - celui-ci, dans lequel je réfléchis aux difficultés d'adapter ce roman en film, et où j'essaie de mettre en lumière les choix de Frears et de Forman ;
    - puis un sur chacun des deux films, avec quelques éléments plus précis qui ont retenu mon attention.

    Évidemment, ce n'est pas une façon détournée de jouer à la course au nombre de billets, mais bien un souhait d'en parler comme j'en ai envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce nouveau lien ! Je n'ai pas pensé un seul instant à une course aux billets. ;) Au contraire, cela sera d'autant plus intéressant de voir ces trois aspects traités séparément et plus en profondeur.

      C'est noté !

      Supprimer
  24. Un billet sur le film Dangerous Liaisons / Les liaisons dangereuses de Stephen Frears.

    Un autre sur le fil Valmont de Milos Forman.

    Avec cela, je termine ma série de billets sur le roman Les liaisons dangereuses et celles de ses adaptations cinématographiques que je souhaitais mettre en valeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les liens, c'est noté. C'est une bien belle série pour cette œuvre !

      Supprimer
  25. Bonsoir,

    ouf, j'ai enfin terminé "les liaisons dangereuses" et voici ma critique :

    http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/9-romans-classiques/#14

    Bonne soirée
    Belette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien : je le note et vais lire cette critique. :)

      Bonne soirée.

      Supprimer
  26. Helloooooooooo!!!

    Dis donc, super ce challenge, tu as eu d'excellentes idées! Alors bon... malgré ce retard, est-ce que je peux concourir en "novice" ? J'ai un essai de Laure Adler sur les maisons closes mais je crois que c'est du 19è donc je vais voir si j'essaye aussi de devenir institutrice immorale (rhoooo dis donc quand M. Choco va savoir ça! :-D )
    A très vite Minou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ! Je suis ravie de te retrouver ! Je passerai commenter ton génial article de retour et répondrai à ton mail ce soir.

      Je suis aussi très contente (et fière) que le challenge te plaise ! Je t'inscris bien sûr parmi mes petites novices et patienterai pour voir si je te compte parmi les institutrices immorales (tu as compris la référence, bien sûr ? :D Un certain noble que nous avons toutes deux lu...)
      A très vite !

      Supprimer
  27. Mon billet sur Fanny Hill "version Fougeret de Montbron" :
    http://lubriotheque.wordpress.com/2012/11/06/fanny-hill-recit-quintessencie-de-langlais-par-fougeret-de-montbron/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est noté ! Merci pour cette participation.

      Supprimer
  28. Un billet dans lequel je dis du mal du roman The Scandal of the Season / Le scandale de la saison de Sophie Gee (2007).
    Roman qui, aux yeux de son auteur et de divers commentateurs, s'inscrirait dans la lignée des Liaisons dangereuses. Roman qui, à mes yeux, n'est qu'une oubliable mièvrerie à l'eau de rose.

    Un billet pour la catégorie "nostalgiques", mais un roman que j'oublierai rapidement sans nostalgie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacrilège et damnation... C'est noté et lu. ;)

      Supprimer
    2. Admirez, je vous prie, mon sens de sacrifice ! :-p

      Supprimer
    3. J'admire, j'admire... Sans volonté d'imiter !

      Supprimer
  29. Tadaaaam!Mon premier livre pour ce Challenge!!! Fanny Hill, fille de joie, de John Cleland :
    http://litteratureetchocolat.wordpress.com/2012/11/28/la-fille-de-joie-trop-sage-du-libertinage/

    Bon, un peu décevant après les écrits de Sade, mais au moins ça montre une autre facette du libertinage. Dommage qu'il n'y ait ni religion, ni mœurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le note tout de suite ! :D C'est sûr que c'est apparemment autre chose que Sade... J'espère que tu trouveras un roman davantage à ta convenance la prochaine fois.

      Supprimer
  30. Je continue sur Fourgeret de Montbron :
    http://lubriotheque.wordpress.com/2012/12/18/margot-la-ravaudeuse/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est lu et noté, merci ! Je savais que j'avais préparé le récapitulatif trop vite et que quelqu'un m'enverrait un lien entretemps. ^^

      Supprimer
  31. Bonjour Minou, je me pose une petite question... Si je lis la série de Jean-François Parot avec Nicolas le Floch, est-ce que je peux mettre ton logo ? Ca se passe au XVIIIème et des scènes un peu légères sont écrites... en plus des crimes et châtiments...
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca dépend. Le libertinage ne se limite pas à des scènes légères, elles ne doivent même pas forcément être écrites. Je ne connais pas la série et peut difficilement juger, donc je te ferai confiance : si tu estimes que des libertins interviennent dans l'intrigue et/ou que le milieu du libertinage est représenté, au moins comme toile d'arrière-plan, c'est d'accord. Si non, désolée de me montrer si intransigeante, mais ça ne concerne pas l'objet du challenge. A toi de lire et de me dire. ;)
      Bises.

      Supprimer
  32. Oui, cela sera suivant les thèmes abordés.
    Bonne semaine Minou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends ton/tes articles alors. ;) Merci et bonne semaine à toi aussi !

      Supprimer
  33. Ca y est, j'ai fini mon billet!
    http://lubriotheque.wordpress.com/2013/07/03/therese-philosophe/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tente de finir le mien (je n'ai jamais été aussi en retard, je suis désolée :(), note le tien et vais le lire. ;) Merci pour cette LC !

      Supprimer
  34. Mon premier et dernier Sade: La philosophie dans le boudoir.
    http://metaphorebookaddict.wordpress.com/2013/07/29/la-philosophie-dans-le-boudoir-ou-les-instituteurs-immoraux-marquis-de-sade/
    A bientot
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est noté, merci. J'espère que ta prochaine découverte d'un autre auteur sera meilleure. :s
      A bientôt, bonne journée.

      Supprimer
  35. Après un long moment sans rien publier (mais pas sans rien lire) pour continuer à relever ce défi, je me mets au galop pour la dernière ligne droite.
    Voici un nouveau billet, pour mon objectif d'atteindre la catégorie "les roués" (encore 2 billets d'ici la fin du mois, ça devrait aller !), sur Les amours du chevalier de Faublas, de Jean-Baptiste Louvet, dit Louvet de Couvray.
    Pour en donner le ton en quelques mots, j'ose le qualifier de "roman-feuilleton libertin tragi-comique, avec une pointe de théâtralité".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dernière ligne droite sera reportée à la fin de l'année, donc inutile de se presser ou stresser. ;) Merci pour le lien et cette description, je le note toujours de suite.

      Supprimer
    2. Merci pour ce délai supplémentaire, qui me permet d'envisager de relever "mon" défi sans trop de hâte.

      Supprimer
  36. Un nouveau billet, sur l'ouvrage Bernis, le cardinal des plaisirs, de Jean-Marie Rouart.
    Typiquement le genre d'ouvrage dont le titre et la couverture ne reflètent absolument pas le contenu.
    Intéressante biographie d'un ambitieux, mais rien (ou presque) à voir avec des plaisirs (libertins ou pas).

    Je sollicite néanmoins l'indulgence de l'hôtesse de ces lieux, pour inclure ce titre dans la liste des ouvrages de mon côté "instituteur immoral" de ce défi. Et je promets de me rattraper, pour cette catégorie, avec de prochains billets !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'accepte l'article et me montre indulgente. ;) Tout annonçait un ouvrage intéressant pour le challenge, il était difficile de savoir que ce ne serait pas le cas.

      Supprimer
    2. Un grand merci pour cette indulgence !

      Supprimer
  37. Retour à du "lourd", avec un billet sur Justine ou les malheurs de la vertu, de D. A .F de Sade.

    Une lecture éprouvante, une charge outrancière dont j'ai du mal à savoir si elle est une attaque contre la vertu en tant que morale sociale et religieuse, ou une promotion de la vertu individuelle.

    Je ne me suis senti emporté ni par le côté "licencieux" (mes goûts personnels ne me font pas pencher vers la violence, l'humiliation, etc.), ni par le côté "philosophique" (pour ce qui est de la liberté individuelle et de la libre-pensée, j'ai d'autres inspirations que Sade).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du lourd, en effet ! Le lien est noté.

      Je comprends le peu de succès que cet auteur rencontre auprès des lecteurs du challenge, il est assez particulier. Justine n'est pas mon texte favori, mais il participe à ma fascination : je ne sais comment lire ces textes ou comprendre la philosophie de Sade, cela conserve mon intérêt.

      Supprimer
  38. A défaut de lire pour le challenge Luce Wilquin, j'ai au moins un peu progressé dans celui-ci!
    http://lubriotheque.wordpress.com/2013/08/24/lultime-faveur/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me sens un peu seule dans ce challenge-ci, donc ta présence (et celle de Monsieur de C. depuis son retour) m'est d'autant plus précieuse ici. ;) Je file lire ton article !

      Supprimer
    2. Pour faire connaître le challenge plus largement, et éventuellement attirer de nouvelles plumes, il serait peut-être intéressant de signaler ce challenge dans le forum de Livraddict, où de nombreux défis sont recensés, et où les discussions sont ouvertes entre la personne qui lance le défi et celles qui envisagent d'y participer ou y participent déjà.

      Supprimer
    3. Ca pourrait être une bonne idée, mais je ne suis pas inscrite à ce site et n'en avais pas vraiment l'intention (je suis déjà inscrite à d'autres que je déserte peu à peu) J'y penserai après la petite prolongation du challenge.

      Supprimer
    4. Je me suis récemment inscrit dans ce forum-là. Je pourrais y être le relais, si cela convient.

      Supprimer
    5. Cela me conviendrait tout à fait. Merci beaucoup de t'en charger, c'est vraiment gentil de t'y investir ainsi !

      Supprimer
    6. Dès que je trouve un créneau, je m'en charge. Il me semble opportun de signaler, ou au moins de laisser entendre, dans le message pour le forum, que le challenge restera ouvert plus longtemps (fin 2013 ?).

      Cela laissera le temps de relancer un défi jusqu'au 2 décembre 2014, bicentenaire de la mort de Sade. ;-)

      Supprimer
    7. Merci encore ! J'ai l'intention de relancer le challenge jusqu'au 31 décembre 2013 lors du prochain récap'. Il est possible que je le prolonge encore ensuite plus longtemps (le 2 décembre 2014 serait une belle date), mais c'est un projet encore en cours de réflexion.

      Supprimer
  39. Et de 2! Pour terminer ce challenge. Un coup de cœur mais je m'y attendais!
    http://metaphorebookaddict.wordpress.com/2013/08/25/les-liaisons-dangereuses-pierre-choderlos-de-laclos/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grâce à toi, je commence la journée avec un énorme sourire : j'ai fait une convertie de plus ! Je suis très heureuse que tu aies aimé ce chef-d'oeuvre, "mon" roman. :D

      Supprimer
  40. Un autre billet pour ma catégorie "nostalgiques", avec un autre BD : Sade, de Griffo et Dufau.

    Pas du tout une biographie du marquis, ni une adaptation de ses œuvres ; plutôt un parcours labyrinthique, voire chaotique, autour d'un esprit qui ose tout. Il plaît ou déplaît, mais ne laisse pas indifférent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est noté. Merci pour ce nouveau lien très intéressant (et surprenant).

      ps : j'ai répondu ci-dessus au sujet de LIvraddict.

      Supprimer
    2. Dans mon prochain billet, je dirai du mal d'une autre BD adaptée de Sade. Avis aux (non-)amateurs !

      Vu pour Livraddict, et répondu. :-)

      Supprimer
    3. J'attends ça avec impatience ! :D

      Supprimer
  41. Promesse tenue : dans ce nouveau billet, je dis du mal de la BD Justine de Sade, de Cavell et Leroi.

    Prochain billet en préparation : un coup de chapeau à un "beau livre" sur le libertinage comme un art de vivre.

    Et j'ai entamé la lecture des Bijoux indiscrets, de ce petit coquin de Diderot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est noté !

      Ah je suis encore plus impatiente de découvrir ce beau-livre. Je sens qu'il va m'intéresser. Pour le coquin Diderot, je compte le relire aussi, sans doute en parallèle du Crébillon qu'il a parodié.

      Supprimer
    2. Le billet sur ce beau-livre est prêt (c'est une actualisation d'un billet que j'avais écrit par ailleurs). Publication demain !

      Supprimer
  42. Pour répondre à l'impatience de Mina, voici le billet sur le superbe livre La France au temps des libertins, un ouvrage concocté à plusieurs mains par Jacqueline Queneau (sociologue), Jean-Yves Patte (historien d’art et musicologue), Alexandre Bailhache (photographe) et Caroline Lebeau (styliste).

    Osons dire que c'est un ouvrage que tout amateur raffiné se doit de posséder !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon impatience était telle que je viens de noter l'article avant d'en recevoir le lien ! Merci de l'avoir posté ici. Bien évidemment, je veux cet ouvrage (et je l'aurai)

      Supprimer
  43. Bonjour,

    Sur le fil du rasoir pour poster ma critique de "La philosophie dans le boudoir" du Marquis de sade

    http://thecanniballecteur.wordpress.com/2013/08/31/la-philosophie-dans-le-boudoir-ou-les-instituteurs-immoraux-marquis-de-sade/

    Voilà, deux livres en tout et pour tout sur ce challenge. Ça m'a permis de lire Sade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le rajoute au récap', merci. Si ça te dit, le challenge est prolongé de quelques mois. Je file lire ton avis sur ce Sade, j'en suis curieuse. :)

      Supprimer
  44. Dans mon nouveau billet pour ce challenge, j'étrille le film Le libertin de Gabriel Aghion (2000).

    Amis de la légèreté, passez votre chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien et l'avertissement. ;)

      Supprimer